· 

Pour que les enfants porteurs d’un handicap puissent aussi s’identifier à des héros de romans

Sélection livres – Des héros différents pour nos enfants…

 

Petites filles modèles, princes charmants et enfants sages sont chassés par des personnages hors normes : la littérature jeunesse se met à la différence. Pour que les enfants porteurs d’un handicap puissent aussi s’identifier à des héros de romans… mais aussi pour mieux faire accepter à tous les différences.

Rédigé par Brigitte Valotto, le 19 Oct 2018, à 17 h 10 min

 

Trisomie 21, troubles de la vue, dyslexie, paralysie… Les enfants peuvent être confrontés très tôt à la différence. Pour les aider à la respecter ou à l’accepter, il est important qu’ils comprennent le quotidien de leurs camarades plus fragiles qui doivent relever chaque jour des défis de taille. Notre petite sélection de livres mettant en scène de jeunes « héros différents ».

5 livres pour comprendre les enfants en situation de fragilité, des petits héros « différents »

De plus en plus de livres pour enfants traitent de la différence qu’il s’agisse de la couleur de peau voire des cheveux, de la configuration familiale, du milieu social, mais aussi des handicaps.

Florette rentre à l’école – Alexia Quercy

La différence, elle tient à un gêne de trop chez Florette Coquinette, la première héroïne de littérature jeunesse porteuse de trisomie 21, dans une nouvelle collection destinée aux 5-8 ans.

héros différents

Envie d’en lire plus ? Cliquez sur l’image

« C’est une petite héroïne à laquelle tout le monde peut s’attacher, non pas au-delà de sa différence, mais pour sa différence ! Elle se bat chaque jour avec courage, non pas contre des dragons… mais contre ses propres limites », explique l’auteur, Alexia Quercy.

Elle-même maman d’une petite Flore trisomique, elle a voulu créer un personnage qui s’échappe des stéréotypes et à laquelle sa fille puisse s’identifier. Elle entend ainsi délivrer « un message positif aux enfants handicapés », pour les aider à « mieux grandir parmi les autres avec leurs forces et leurs fragilités », grâce à des « récits joyeux à la portée de tous ».

Mais au-delà, elle souhaite également fournir un outil de communication aux enseignants de grande section jusqu’au CE2, afin de préparer l’arrivée d’un enfant différent dans leur classe (quel que soit son handicap, car ils peuvent adapter ces petites histoires en fonction de ce dernier). Son initiative, soutenue par plusieurs associations, a fait l’objet d’une campagne de financement participatif.

Florette rentre à l’école, Alexia Quercy (illustrations : Solène et Thomas), Publishroom, mars 2018, dès 5 ans, 10,50 euros.

Écrire commentaire

Commentaires: 0