· 

Sallaumines Chaussettes dépareillées pour changer le regard sur la trisomie 21

Une bonne centaine de personnes se sont retrouvées sur le perron de la mairie autour du maire Christian Pedowski et de Melissa Romano, initiatrice de cette version locale des chaussettes dépareillées. « Je suis la tante de Martin, un petit garçon atteint de trisomie 21 », explique la jeune maman.

« Je connais son quotidien, le fait que la société puisse lui faire ressentir sa différence et j’ai voulu déclencher quelque chose pour que le regard des gens change. ».

 

La municipalité a soutenu l’initiative et a fait l’acquisition de plusieurs albums, Florette Coquinette, un livre pédagogique sur le sujet.

 

Une récolte de dons a eu lieu sur place et aux abords des écoles de la ville pour financer l’achat du deuxième tome.

Écrire commentaire

Commentaires: 0