· 

ROUEN : 29 PORTRAITS POUR CHANGER LES MENTALITÉS SUR LA TRISOMIE 21

Rouen (Seine-Maritime). Emmanuel Grancher, photographe, a réalisé les portraits de l’exposition portée par l’association Un chromosome d’amour. LP/Laurent Derouet

 

Jusqu’au 15 avril, des photographies de trisomiques sont affichées sur les grilles de l’hôtel du Département. 

Vingt-neuf photographies format XXL sur les grilles de l’hôtel du Département à Rouen (Seine-Maritime). Vingt-neuf portraits en noir et blanc de trisomiques, enfants et adultes, éclatants d’humanité et de simplicité. Intitulée « Changeons de regard »*, cette exposition portée par l’association Un Chromosome d’amour en plus a été réalisée par le photographe rouennais Emmanuel Grancher : « Lorsque j’ai été contacté par Rachel et Alexandre, les fondateurs de l’association, j’ai tout de suite accepté. Même si, il ne faut pas le cacher, j’avais moi-même des appréhensions sur la façon dont allaient se passer les prises de vues ».

 

 

Au final, il en garde des souvenirs très intenses. « Mon travail consiste, en quelques minutes, à aller au-delà des apparences, à amener mon sujet à m’ouvrir une porte sur sa personnalité.

 

Et là, j’ai vécu des moments d’échanges exceptionnels. »

Parmi les modèles qui l’ont particulièrement marqué, la petite Flore, 5 ans, venue avec sa maman Alexia. Éducatrice et auteure du premier ouvrage jeunesse où la petite héroïne est porteuse du gène de la trisomie 21, elle a tout de suite été emballée par l’idée. « Flore était ravie de poser. Emmanuel a réussi à en faire un jeu », se souvient Alexia. « Et le résultat… Jamais le regard de ma fille n’a porté aussi loin. »

*Exposition visible jusqu’au lundi 15 avril 2019.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0