PRÉPARER SON ACCUEIL

 

Pourquoi les enseignants sont ils démunis à préparer l’arrivée d’un camarade différent ?

 

L’enseignant de maternelle et primaire est souvent démuni car :

 

-> Il ne sait pas comment va s’intégrer l’élève handicapé en classe et comment les parents envisagent cette intégration

 

-> Il ne sait pas comment il va appréhender  émotionnellement et professionnellement le handicap

 

->  Parfois  peut être amené sans le vouloir à isoler l’ enfant handicapé, par manque de connaissance sur le handicap ou ayant peur d’échouer dans son intégration vis-à-vis des autres élèves.

 

-> Comptant sur lui -même seul et/ ou sur l’AESH pour  réussir une intégration qui peut être difficile.

 

-> Il manque d’outils de communication pour travailler concrètement et en profondeur sur la complexité de ce que représente un enfant handicapé auprès de ses élèves.



L’ intégration réussie d’un camarade  différent repose sur :

L’accueil concerté de l’équipe enseignante avec les aménagements pédagogiques, de temps adaptés , d’accompagnants, mais aussi sur la préparation de l’enseignant à dédramatiser le handicap, en préparant le groupe classe à comprendre la dimension des fragilités liées au handicap.

 

L’arrivée d’un camarade handicapé peut être envisagé par l’enseignant comme une immense valeur ajoutée pour apprendre aux élèves à grandir ensemble en respectant les différences et en faisant appel à leur cœur.

 

Développer la solidarité et l’entraide entre les élèves grâce à la présence d’un enfant handicapé dès le plus jeune âge dans une classe, est source non de performance pour soi même, mais de  préparation du cœur de l’enfant à accueillir l’autre, dans toute son humanité.

La clé de voûte pour faire se rejoindre deux mondes qui ne se connaissent pas et créer un projet commun du bien vivre ensemble avec toutes nos différences est l’accès à la compréhension en profondeur du fonctionnement d’un ami handicapé.

 

Préparer l’arrivée d’un enfant handicapé et l’accompagner ensuite en classe est une vision qui n’engage pas que l’enseignant, mais nécessite aussi des actes volontaires libres de ses jeunes camarades envers l’enfant différent.



 

Réussir l’accueil d’un enfant handicapé et l’envisager comme source de richesse humaine dans le groupe classe dépend de :

 

- La préparation de l’équipe enseignante à cet accueil

- Un échange en confiance de l'équipe enseignante avec les parents qui se sentent soutenus car on communique naturellement sur le handicap de leur enfant à la classe  

- La préparation des camarades de classe eux même à accueillir un camarade différent en ayant compris son fonctionnement par rapport à son handicap.