SON MODE DE FONCTIONNEMENT

Comprendre comment fonctionne un membre de la famille pas comme les autres 


Communiquer à son entourage sur le handicap aux enfants et aux adultes sans tabous et dans sa réalité permet de dédramatiser les différences et mieux vivre ensemble.

 

Dans le mot handicap, il n'y a pas le mot empêcher, il y a le mot encouragement.

-> Encouragement à grandir à son rythme grâce à  l'aide de mes proches

-> Encouragement à être regardé, accepté avec mes difficultés intellectuelles, physiques au sein du groupe.

Cet encouragement montre à mes camarades, qu'on  ne peut rien contrôler et que rien est parfait.

 

« Si je vois une marguerite sans toutes ses pétales, elle n'est pas complète, pas parfaite ! Est ce pour cela que je vais l'arracher ou la piétiner ? La nature a voulu que le vent arrache une de ses pétales plus fragile et pourtant elle reste debout et continue sa vie de marguerite, elle est là parmi les autres. »

 

Le handicap c'est pareil, même si mon enfant grandit avec ses fragilités, il  peut vivre parmi les autres si l'aide qu'on lui apporte est adaptée à son handicap, et continuer son chemin  avec des forces en moins. On le remarque comme la marguerite, qui n'est pas parfaite parmi les autres.

 

Et pourtant, comme la marguerite sans sa pétale, mon enfant ne laisse jamais indifférent. Il appelle ses proches, ses camarade à se pencher sur sa fragilité, il aura toujours ce don de les toucher directement au coeur.

 


Des supports qui expliquent réellement et concrètement le handicap aux enfants                                  

 

Par le livre Florette rentre à l'école, ses futurs tomes et ses outils pédagogiques, j'ai  voulu expliquer aux enfants, aux adultes d'une famille, que ces fragilités peuvent être comprises par les histoires de Florette, les images, les coloriages et qu'un enfant peut réellement tendre la main à son frère/sœur, ami(e)  différent/e et créer une vraie relation, sans pré-jugés.

 



Réfléchir et faire réfléchir sur ce qui me fait peur chez mon frère/sœur/cousin différent        

 

Quelles différences remarquent t'on chez Florette lorsqu'elle rentre à l'école ? Pourquoi est elle aidée par Nathalie ? Pourquoi tire telle sa langue ?  Les histoires parlent des fragilités qui touchent non seulement la trisomie 21, mais peuvent aussi expliquer d'autres handicaps qui touchent le langage, la propreté, les gestes brusques...

 

Des pistes de réflexions adaptées à la fragilité racontée dans l'histoire, aideront à réfléchir en famille   à l'importance d'accueillir ce handicap, pour mieux le vivre et le dédramatiser.